MENU

balisage 4 sur 6

Dossier de l’été

Le Balisage sur une course de Trail

Les 10 règles à respecter ? 

Organisateurs : Avantages et inconvénients

 

Pourquoi des règles ?

Les raisons

Nous avons vu précedement que les raisons qui nous poussent à vouloir réaliser un bon balisage sont:

Equité sportive : Permettre à tous de réaliser le parcours dans des conditions identiques

Sécurité : Ne perdre personne

Confort : réaliser le parcours sans se poser 1 question a chaque virage permet de se concentrer sur son effort, sa performance, son plaisir de courir

Trail : Le trail est une course nature sur un parcours balisé et non une recherche aux trésors ou une course d'orientation 

Nous partagerons votre expérience. Ce dossier est ouvert et évolutif !


Les règles de base

Règles n°1

La règle de base la plus importante est : Je pose une balise , je vois la dernière posée derrière moi et je devrais voire la suivante

Suggestions  du GT : le coureur peut a tout moment se dire: je suis ici sur le bon parcours (balise) ;Je sais d'ou je viens (balise derrière moi) , et je sais ou je vais (balise devant moi) "

Règles n°2

On choisit par défaut de baliser à droite, à gauche sur des sentiers anglo-saxons

Suggestions  du GT : optez pour une formation " Ou est la droite ?" 

Règles n°3

La régularité dans sa méthode est fortement conseillée d’un bout à l’autre du parcours.

En fonction, vous pouvez réaliser un document balisage à l’usage de tous les baliseurs.

Suggestions  du GT : réaliser une réunion préalable avec tous les bénévoles parcours en charge du balisage

Règles n°4

Sur la végétation, on pose les balises à maximum 1m du sol. Une balise trop haute sort du champ de vision normal. Le coureur regarde devant lui environ à 5 ou 7 mètres.

Suggestions  du GT : faites le test ! de nuit c'est encore plus probant !

Règles n°5

L’espacement des balises doit être adapté au type de trail (montagne, trail court ou ultra trail). Vous devez espacer les balises afin que d’une balise vous aperceviez au minimum 1 voire 2 autres balises.

Dans l’absolue, une balise doit se trouver entre 10 et 50 m en fonction du terrain. Sur un chemin tout droit très long, la réitération des balises permet de rassurer le coureur, la fatigue aidant on ne se souvient plus toujours de quand la dernière a été vue !

Suggestions  du GT :  La météo est un paramètre essentiel que vous devez prendre en compte dans l’éventuel espacement afin de prévenir les éventuelles perturbations dues à la pluie, au brouillard, à la fatigue et surtout à tous les facteurs cumulés ...

Règles n°6

En montagne, on balise à l’endroit exact où passe le coureur. La pose d’une ligne de vie est parfois nécessaire. En fonction du profil de la montagne, chemin de crête etc. une main courante peut être ajouter pour garantir la sécurité du coureur. 1 panneau annonçant la zone de danger peut être ajouter si nécessaire. L’utilisation de spray est à éviter, les traces peuvent mettre plusieurs semaines avant de s’effacer totalement.

Suggestions  du GT : Vous avez des doutes , vous avez balises au plus juste, vous avez posés des mains courantes. Trouvez une équipe de bénévole pour garantir et rassurer les coureurs sur le passage délicat.

Règle n°7

Pour le balisage de nuit, le coureur réduit son champ de vision à 2, maxi 3 m. Son attention et son acuité peut varier énormément d’un individu à l’autre. La régularité et la hauteur des balises sont essentiels afin de donner aux coureurs un confort et une impression de sécurité.

Suggestions  du GT : Avant le départ, expliquez et montrez aux coureurs le matériel utilisés. Expliquez les zones spécifiques, passage de corde, zone de danger, particularité, point de vue.

Régle n°8

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à ajouter une balise pour améliorer votre balisage.

Suggestions  du GT : ne tombez pas tout de même dans l'exagération !

Régle n°9

Un bon balisage est un balisage qui n’a pas été débalisé alors ?

Suggestions  du GT : 3 heures avant la course, je fais passer une équipe pour réaliser un contrôle de balisage. ½ à 1 heure avant, un ouvreur contrôle l’ouverture sans défaut du parcours et signale au différent ravitaillement le passage imminent des coureurs, donne le relais aux ouvreurs suivants.

Règle n°10

Un balisage parfait n'existe pas ! Le mieux est l'enemi du bien ! 

Suggestions  du GT : Si vous n'avez perdu aucun coureur , vous pouvez être satisfait - le contrat est rempli ! 

 

Pour finir, vous n'empecherez pas les bavards de se tromper , les etourdis de descendre au lieu de monter, les stréssés de penser que quelques balises en plus auraient eté beucoup mieux, les raleurs de râler . mais la grande majorité auront pris du plaisir à parcourir le beau tracé que vous avez mis parfois 1 année à concocter pour la joie et le plaisir de tous !

Le Conseil du Guide des trails 

ARRETEZ DE BALISER AVANT LA COURSE

 

LOGO GT PUBLICITE

 

 

Prochain épisode à lire le 15 Août 2018 

Quel est le matériel à utiliser ? Organisateurs : Avantages et inconvénients.

 

[Dossier de l’été epidode 4/6] Le Balisage sur une course de Trail Les 10 règles à respecter ? Cliquez sur l'image...

Publiée par Guide des Trails sur Mardi 7 août 2018

Faites la promotion de vos courses, services ou de vos produits sur le Guide des Trails ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) , téléchargez notre Kit média ICI

Media Template guide des trails 1170 100